Hoi An : petite ville pleine de charme

Hoi An est une petite ville qui ne ressemble à aucune autre ville du Vietnam.

Quand on a découvert Hoi An on a tout de suite apprécié l’ambiance de la ville, son calme et ses ruelles au bord de la rivière qui sont piétonnes le soir, où on a adoré se balader entre les restaurants, les bars, et bien-sûr les boutiques de vêtements sur mesure. Il y en a partout dans les rues, des petites boutiques aux grosses boutiques luxueuses. On peut y admirer de très belles créations, des costards aux robes de soirée, même de mariée, des nœuds papillons de toutes les couleurs, des cravates… C’est un vrai paradis de la couture ! Eh oui Hoi An est très réputée pour ses vêtements sur mesure et les prix y sont très intéressants ; en plus quand vous faites vos vêtements sur mesure les tailleurs gardent vos dimensions pendant quelques années suivant les boutiques, comme ça si vous voulez vous pouvez en commander une fois rentrés. Ils ont pensé à tout, mais on n’aura pas craqué même si l’envie ne manquait pas.

A Hoi An nous avons aussi rencontré Tom et c’est autour d’une petite bière que nous avons fait connaissance : on discute, on rigole, le temps passe, les bières défilent et le courant passe bien. On décide de passer l’après midi ensemble à visiter Hoi An grâce à un ticket qui propose de choisir 5 monuments parmi les 20 répertoriés sur une petite carte. On choisit nos visites au fil de la journée :on commence par des temples bouddhistes très jolis au style différent les uns des autres. Ensuite on visite une maison japonaise qui date des années 1500 :elle est en bois sur pilotis au dessus de la rivière. Il y a plusieurs générations de la famille qui y ont vécu et aujourd’hui encore, au moment des moussons, il y a tellement de pluie que le niveau de l’eau monte presque jusqu’au second étage. Ils montent tout le mobilier à l’étage à l’aide de trappes dans le plafond, ça doit vraiment être différent à ce moment là. On termine nos visites par le musée de l’artisanat où on découvre plusieurs vieilles machines pour tisser, récolter du riz…

Le soir nous décidons d’aller manger avec Tom et nous continuons notre discussion autour d’un bon plat avant de se balader dans les ruelles éclairées de tous ces lampions qui donnent un petit côté chinois à la ville.

Hoi An est une vieille ville où les commerçants du monde entier y ont laissé une trace et on retrouve son histoire dans les bâtiments et les rues de la ville.

On doit quitter Hoi An en bus de nuit le lendemain. On profite donc de cette journée pour nous balader et admirer un petit spectacle d’enfants vietnamiens qui chantent et dansent. On va aussi manger à une crêperie, l’Enjoy où on fera la rencontre de son super propriétaire alias Papy Bouddha un expatrié normand qui a l’habitude de voir passer des voyageurs. On croisera dans son restaurant deux autres bretons en voyage et une famille d’expatriés français qui vivent à Chennai (Madras) et qui sont en vacances. L’ambiance du restaurant est très sympa, on y mange de bonnes crêpes sucrées, et on y fait plein de rencontres.

C’est le soir à 17h qu’on quitte Hoi An en bus de nuit, avec notre nouveau compagnons de route Tom.

Vous l’aurez compris Hoi An nous a plu malgré notre première nuit en compagnie des cafards qui a vite été oubliée après avoir changé d’hôtel.

C’est une ville qui a gardé des bâtiments malgré la guerre, qui a un petit côté chinois et où il est cool de s’arrêter quelques temps. On n’a pas exploré les alentours de la ville mais on a entendu dire que ça valait le coup.

Les conseils pratiques :

Pour l’hébergement : la première nuit nous avons dormi au Lucky Hostel pour 12$.

Mais il y avait des cafards donc la nuit d’après nous avons dormi au Yop Yen (12$ la chambre) juste en face du Lucky Hostel pas très loin du centre ville. Adresse: 639 Hai Ba Trung Street 103 Ba Trieu Street, Hoi An 84 510 Vietnam

Pour boire un coup ou manger une crêpe :

Il faut aller chez Papy Bouddha à l’Enjoy : c’est un restaurant très sympa où on trouve de bonnes glaces mais surtout des crêpes sucrées !!! Eh oui les bonnes galettes et crêpes bretonnes nous manquent, surtout celles des Chardons Bleus. Adresse: 13 Nguyen Phuc Chu, Hoi An Vietnam

Pour le ticket des visites : on trouve des petits guichets dans les ruelles où vous pouvez acheter le ticket pour 5 entrées : avec vous aurez une petite carte de la ville avec les monuments au choix. Il coûte 120 000 VND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *