La baie d’Halong terrestre, Tam’coc 

Après Cat Ba Island et la baie d’Halong, nous avons choisi de partir vers la baie d’Halong terrestre. Nous prenons donc le speed boat pour quitter cette magnifique île puis le car jusqu’à Haiphong où on changera de bus pour un petit bus local direction Ninh Binh et Tam’coc.

Le bus story 

C’est là que l’aventure commence : rien que quand nous avons dû tous mettre nos sacs dans la mini soute, on se demandait s’il y aurait assez de place pour tous les faire passer ; finalement c’est rentré, les vietnamiens doivent être très doués au Tetris lol ! Nous montons dans le petit car puis nous partons, notre trajet doit durer 6h normalement. Il est midi, on se dit qu’en théorie on devrait arriver pour 15h. La porte du bus ne se ferme pas, c’est donc un vietnamien qui la tient tout le long du trajet. Nous sommes un peu tassés là-dedans mais jusque là ça va. Puis le car fait dès arrêts et se remplit au fur et à mesure, et quand il n’y plus de place, ils mettent des petites plaques en bois au milieu entre les sièges, puis ça fait des places en plus, et là on est vraiment tassés, mais leur sketch est plutôt drôle !! On fait une pause à la fin du trajet, et on rencontre un couple de français très sympas avec on discute pas mal de temps : ils font le tour du monde eux aussi, mais ils sont sur la fin !!

16h30, on arrive enfin à Tam’coc : on vous avouera qu’on avait quand même hâte que ce trajet en bus se termine. Nous partons à notre hôtel un peu retiré dans les rizières de Tam’coc. Les chambre sont chères, mais on négocie et on s’en tire pour un bon prix. C’est la fin de l’après midi et nous déciderons de rester manger dans notre hôtel, et c’est sans regret car on mangera un super bon repas.

Le séjour à Tam’coc et notre ballade en barque

Le lendemain nous prenons deux vélos qui sont fournis gratuitement par l’hôtel pour aller découvrir le coin. En chemin on s’arrête visiter la beach pagode qui est gratuite, mais il faudra quand même payer 10000 vnd pour garer nos vélos. La pagode est jolie, et il y a une grotte à l’arrière où il faut rentrer et où se trouve un autre temple qui offre une jolie vue sur la vallée. Nous ré-enfourchons pour continuer notre balade et trouver l’embarcadère aux 3 grottes pour le lendemain matin. On se perd dans les petits chemins après l’embarcadère, entre les rizières verdoyantes et les roches karstiques puis nous faisons la rencontre d’un gentil monsieur qui nous indique un autre petit chemin au bout duquel se trouve un petit temple. Nous y allons, c’est mignon avec une belle végétation, nous rebroussons chemin et le petit monsieur nous attend : nous en profitons donc pour discuter avec lui. Ensuite nous partons complètement à l’opposé pour aller aux 450 marches : une fois arrivés le prix pour monter est de 120000 dong par personne. Il y a des gens qui sortent : on leur demande si on voyait quelque chose de là-haut vu la météo… ils nous disent que non, on se doutait bien vu le temps qui est tout brumeux, on ne payera pas l’entrée du coup et continuons notre balade aux alentours.

Une belle rencontre a Tam Coc

Le deuxième jour on se lève de bonne heure, on prend nos vélos pour se rendre à l’embarcadère des trois grottes. Nous prenons une petite barque qu’on paye 120000 dong. La balade commence, et la vielle dame qui nous conduit pagaye avec les pieds et une habileté qui nous a laissés bouche bée. Au cours de la balade on aperçoit une belle végétation, des paysages magnifiques ; on visitera trois grottes : la première est la plus petite et en sortant on a pu admirer des vaches prendre leur bain matinal, la dernière est plus grande, et c’est munis des lampes torches que nous a données la vielle dame que nous découvrons la grotte. Sur le chemin on ne croise pas grand monde, il est assez tôt et les cars de touristes ne sont pas encore arrivés.

Après cette agréable balade nous retournons à l’hôtel pour déjeuner, puis nous louons un scooter pour aller retirer car nous avons plus d’argent et à Tam’coc il n’y pas de distributeur. Le plus près est à Ninh Binh, on en profite pour découvrir un peu mais la ville n’est pas très jolie, et nous retournons à l’hôtel pour rendre notre chambre car ce soir nous prenons notre premier bus de nuit au Vietnam pour nous rendre à Hué. En attendant la fin de journée nous profitons de l’après-midi pour aller faire un tour de vélo. Avant de partir nous discutons avec un jeune « Lucas » qui rentre juste de sa balade et qui est tombé par hasard sur une petite grotte qu’un jeune gars a aménagée lui-même et qu’il fait visiter. Nous nous y rendons sur ses conseils : elle se trouve derrière la pagode après le parking payant. On arrive au lieu et on laisse nos vélos, on grimpe la petite montagne et on aperçoit dans la vallée derrière son petit coin de vie. On s’y aventure : il nous voit et nous dit de le suivre. Nous arrivons à sa petite grotte et il commence la visite, il nous explique tout en vietnamien car il ne parle pas français. On ne comprend pas grand chose mais on devine ce qu’il dit, il est complètement passionné par sa grotte et la connaît dans le moindre détail. Sa grotte est très jolie, et l’aménagement qu’il a fait lui-même pour qu’on y accède est juste au top. La visite nous a fait beaucoup rire et ça valait le détour. Nous remercions Lucas pour son conseil, puis nous rentrons à l’hôtel manger et attendre notre car.

Le repère d’un passionné de grottes à Tam Coc

Nous avons beaucoup aimé la baie d’Halong terrestre, les paysages qui se mélangent entre montagnes et rizières, la balade en bateau bien que le temps était un peu couvert, elle mérite vraiment le coup d’œil.

Conseils pratiques :

-Pour s’y rendre: de Cat Ba à Tam’coc nous avons payé 200 000 dong pour un ticket composé avec le bateau et le bus. Nous avons réservé à une agence sur la grande route face au port.

-Hébergement: il y a plusieurs auberges pas très chères devant le premier embarcadère où le bus nous a déposés, mais il y a aussi plusieurs homestay à 2 ou 4 kilomètres au milieu des rizières et des montagnes.

-activités: -prendre des vélos et se perdre dans les rizières et les montagnes

-visiter la beach Pagode qui est gratuite, déposez vos vélos un peu plus loin car ils font payer les parkings 5000 vnd par vélo.

– faire un tour en barque pour voir les grottes, mieux vaut se rendre à l’embarcadère des trois grottes tôt le matin il y a moins de monde qu’au premier embarcadère. Prix 120 000 vnd plus le tip que vous donnerez à la personne qui vous conduit.

– s’il fait beau montez les 450 marches pour admirer la vue sur les rizières : 120000 dong l’entrée.

-n’oubliez pas de passer voir la petite grotte du jeune homme, ça vaut le détour. Elle se trouve dans la vallée juste dernière la beach pagode, vous voyez sa petite maison du haut du temple, son petit coin de vie est vraiment à découvrir.

-avant de vous rendre à Tam’coc n’oubliez pas de retirer assez pour votre séjour car le distributeur le plus proche se trouve à Ninh Binh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *