Le sari en Inde

Le sari est un vêtement traditionnel très ancien. Il est porté dans toute l’Asie du sud, de l’Inde, au Sri Lanka, au Bangladesh et au Népal. C’est un long tissu de 1,20 mètre de large et de 5-6 mètres de long dans lequel les femmes s’enroulent tous les matins, et qui laisse apparaitre leur ventre. Pendant mon enfance, j’ai souvent pu admirer le matin ma Grand-Mère (Aya) se rouler dedans. C’est une sacrée technique qui change selon les castes, les régions, les activités, et les religions…

Aya est toujours magnifique dans son sari !

Le sari fait partie de la beauté du pays. Quand on croise les femmes vêtues de cette tenue, elles sont toujours belles. Les couleurs rayonnent, c’est un vêtement sensuel qui embellit les femmes et nous émerveille. Les indiennes ont dans leur garde-robe des saris pour toutes les occasions : de la simple sortie, au sari du mariage, tous aussi beaux les uns que les autres, avec tous leurs bijoux pour le rendre encore plus beau qu’il n’est déjà. Le sari pour le Mariage et souvent rouge et brodé d’or ; quand une femme le porte elle brille de partout on dirait des diamants !!!

 

Nous avons en l’occasion de visiter une fabrique de saris à Varanasi qui est une des villes les plus réputées pour ça : ils y sont encore tissés à la main avec des matières très nobles.

Lorsque nous sommes allés dans le quartier des fabriques, on a vite remarqué que beaucoup de monde y travaillait. Ils étaient plus de 2 mille, et le bruit des machines qui tapent sans cesse résonnait dans tout le quartier.

 

C’est un travail difficile qui demande beaucoup de patience et de technique. Nous avons commencé notre visite en regardant les gens créer les patrons des dessins qui seront brodés sur le sari. Ce sont des petits morceaux de carton avec des petits trous qui leur servent à se rappeler du dessin souhaité.

 

Pour la fabrication des 6 mètres de sari, il faut entre 1 mois et 3 mois selon la difficulté des motifs et la méthode utilisée. Certains sont faits à la main, et d’autres sur des machines à tisser. Après, ils sont envoyés dans d’autres ateliers où des gens (souvent des enfants car leurs petites mains sont plus précises et passent partout) brodent des motifs et incorporent des perles afin de les rendre encore plus beaux et travaillés.

 

Ce sont des étapes toutes très minutieuses et longues à réaliser : pour la broderie des motifs ou l’incorporation des perles, cela leur prend entre 1 mois et 6 mois pour les saris de mariage les plus brodés de tous. Un sari prend donc beaucoup de temps pour qu’il soit prêt à la vente : entre 6 mois et 1 an. On comprend donc mieux la beauté et le raffinement que dégage ce vêtement quand on le voit, même en ignorant tout cela.

 

Nous avons pris beaucoup de plaisir à admirer leur fabrication, et surtout à admirer toutes ces jolies femmes qui les portent et en font une des merveilles de l’Inde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *