Mui Ne

Mui Ne : cette une petite station balnéaire située au sud du Vietnam.

Pour la rejoindre nous avons fait un des trajets les plus marrants de notre parcours au Vietnam. Partis tôt le matin, on comptait faire une petite sieste sur la route mais c’était avant de se rendre compte de l’état de celle-ci : on passe tout le trajet à faire des bonds ce qui nous fait avoir de gros fous rires pendant que les Chinois sont au bout de leur vie.

Quand on découvre Mui Ne le paysage est juste magnifique, un peu désertique avec des palmiers tout le long de la côte, et cette fameuse plage qui s’étend sur 16 kilomètres, sans aucun gros building à l’horizon. A Mui Ne la loi impose que les immeubles ne dépassent pas la hauteur des palmiers, ce qui n’est pas plus mal pour le paysage. Mui Ne c’est une avenue principale assez longue où se trouvent des « resort », c’est à dire des complexes hôteliers, des bars, mais surtout plein de boutiques pour les sport de glisse. Eh oui car elle tient sa réputation de meilleur spot d’Asie du sud pour faire de la planche à voile, du kite-surf : le vent souffle beaucoup d’octobre à avril, la meilleure période si on veut y faire du sport nautique. Nous sommes à la fin de la saison et il n’y a plus beaucoup de vent donc plus beaucoup de kite, et Mui se transforme en petite station balnéaire idéale pour le farniente. On se trouve un petit bungalow à 15$ la nuit pour trois avec vue sur mer et accès privé a la plage, c’est juste parfait. On passe donc quelques jours de farniente bien mérités et qui font du bien pour mon bronzage mais surtout pour un peu de repos.

Mais à Mui Ne il n’y a pas que de le farniente même quand on n’est pas dans la période des sports nautiques. A Mui Ne il y a plein de belles choses à découvrir, on commence par le plus connu : ses dunes de sable rouge et de sable blanc. On loue un scooter pour s’y rendre par nous-mêmes. On commence par les dunes de sable rouge situées à 10 kilomètres. Elles sont plus petites que les dunes de sable blanc mais elles sont très jolies ; on marche dans le sable, on gravit les dunes pour se retrouver en plein milieu, on se croirait vraiment ailleurs qu’au Vietnam. Aujourd’hui il fait très chaud et c’est bien sûr en tout début d’après-midi qu’on a décidé d’y aller ! je vous dis qu’on s’est pris un bon coup de chaud, j’ai même réussi à avoir des cloque sur les bras. C’est ça quand on ne se protège pas du soleil, même quand on est métis un soleil comme ça bah ça te crame ! Heureusement Tom avait une veste avec lui qu’il m’a gentiment prêtée pour que j’arrête de cramer.

On continue notre route vers les dunes de sable blanc à 30 kilomètres de la ville. Sur la route on se fait arrêter par un barrage de flics qui arrêtent tous les touristes en deux roues… eh oui, au Vietnam aucun étranger n’a le droit de conduire à part si c’est un expatrié. On fait les innocents mais on devra quand même payer une amende de 500 000 vnd pour pouvoir repartir tranquillement. Alors on vous déconseille d’aller jusqu’au dunes de sable blanc en scooter parce qu’ils sont toujours au même endroit tous les jours. Après cette petite péripétie pas très grave, on arrive aux dunes de sable blanc. Il est 16h et on veut regarder le coucher du soleil ; on boit un coup au petit bar en bas des dunes puis on se balade à pied sur les dunes. C’est impressionnant ce paysage : c’est un vrai petit bout de Sahara au Vietnam. Les quads et les Jeep gâchent un peu le paysage à faire le tour des dunes à fond, et il faut faire attention quand on est à pied de ne pas se faire shooter. On peut aussi louer des luges à des enfants pour faire la descente des dunes, ce qui fait avoir de bonne partie de fou rire. On se choisit un endroit pour admirer le soleil se coucher, les dunes sont vraiment jolies à ce moment de la journée, les couleurs et les ombres sont très changeantes, c’est un vrai spectacle.

A Mui Ne il y aussi le Fairy Stream, un canyon très joli dans les dunes où on peut faire une balade d’une heure et demie les pieds dans l’eau jusqu’à une cascade tout au fond. C’est assez marrant comme balade, parfois le niveau de l’eau monte jusqu’à la taille mais il ne faut pas s’arrêter, il faut continuer pour aller vraiment au bout et les décors sont vraiment magnifiques.

Mui Ne est aussi réputée pour son petit village de pêche. On se lève donc aux aurores un matin pour aller admirer les bateaux revenir au port après la pêche, et les petites barques rondes faire des va et vient des bateaux jusqu’à la plage pour les décharger. Sur la plage les poissons et fruits de mer frais sont à vendre directement et on peut observer les locaux avec leur liste entamer les négociations, c’est une scène un peu drôle à regarder et même de loin des fois, on se rend compte que les négociations sont rudes.

On aura aussi bien profité à Mui Ne : on a fait la fête quelques fois un peu trop… et le lendemain c’était la défaite. Lol

Alors si vous voulez faire des petites séances de farniente sur la plage ou du sport de glisse en saison, ou si vous voulez tout simplement voir des paysages qu’on ne voit pas partout au Vietnam. Mui Ne est un endroit à découvrir où il est agréable de s’arrêter quelques jours.

Conseils pratiques :

Pour l’hébergement : nous avons logé au Bien Dua Resort, dans un petit bungalow avec vue sur mer pour 15$ mais il y a plein d’autres hôtels peut-être un moins chers sans vue sur mer.

Où aller boire un verre : Le Dragon Beach est un bel établissement avec des poufs et des petites tables basses face à la mer. L’ambiance est vraiment cool : arrêtez-vous pour boire un verre en plus la musique est plutôt bien. Il y a aussi une salle intérieure avec une piste de danse si vous voulez danser jusqu’au bout de la nuit. Lol

Les visites : les dunes de sable rouge sont gratuites, celles des sables blancs coûte 10.000 vnd. Je vous déconseille d’y aller en scooter, on peut s’y rendre en jeep pour environ 5$ il me semble.

Le Fairy Stream coûte 15.000 vnd : on vous recommande vraiment cette petite balade pas besoin de prendre un Tour, c’est vraiment pas loin à 2 km.

Location de scooter à la journée 70.000 vnd le litre d’essence et à 20.000 vnd.

Le marché de pêche vaut vraiment le coup d’œil, il faut y aller très tôt matin entre 6h et 8h ; à partir de 8h l’activité sur le marché se calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *