Nos premiers pas en Chine et le nouvel an chinois

Nous somme arrivés en Chine, dans sa capitale Beijing-Pékin, pour le nouvel an chinois où nous avions réservé une auberge de jeunesse pour deux nuits. Après notre séjour en Inde, la Chine nous a parue moins dépaysante, et nous avons ressenti comme un retour en Europe. Tout y est très bien organisé, très cadré, parfois même un peu trop. Les gens roulent normalement en ville, plus de vieilles voitures, on a toute de suite perçu que cette capitale est très développée et riche. Nous avons remarqué aussi que pour le nouvel an chinois le mode de vie est particulier, et différent de l’ordinaire. Nous avons pu constater leur joie de vivre ce moment là, de le partager avec leurs enfants et leurs familles. Ils aiment beaucoup sortir, profiter de la rue toute décorée, se balader, faire du shopping, et on a aussi remarqué qu’ils passaient tout leur temps à manger des petites confiseries vendues à chaque coin de rue.

 

 

 

Il y a beaucoup de touristes venus de toute la Chine et on a aussi croisé énormément d’étudiants français à Shanghai, qui avaient une semaine de vacances à cette période et qui en profitaient donc pour découvrir la capitale chinoise et faire la fête. Notre auberge était majoritairement occupée de ces étudiants, ce qui nous a surpris, mais nous avons pu aussi rencontrer deux tanzaniens, Steve et Marco, en étude à Shanghai eux aussi, avec qui on s’est tout suite bien entendus, et nous avons partagé avec eux notre premier repas en Chine. Ce fut fort sympathique et très intéressant, car ils étaient très patients et on a pu travailler notre anglais avec eux, histoire de s’améliorer même si cela n’est toujours pas fameux. lol

 

Nous avons ensuite admiré la rue et ses multitude de pétards et de feux d’artifice en tout genre, c’était très animé et joyeux, l’ambiance y était chaleureuse et festive.Les chinois aiment vivre et profiter à ce moment là, et la bière et l’alcool y coulent à flot. On peut voir aussi tous ces petits enfants tout mignons en habit typique jouer avec des roues qui font du bruit, faire des petits pétards : les parent leur apprennent comment les faire et les tenir, c’est très drôle on a adoré !! On peut aussi entendre à chaque coin de rue toute sorte d’instruments jouer, des petits tambours traditionnels aux bout de bois qu’il tapent dans leurs mains.

 

 

Nous avons aussi appris que pendant ces jours-là les chinois aiment beaucoup cuisiner des petits raviolis fourrés de viande ou de légumes et parfois même les deux. Le gouvernement pékinois avait interdit la circulation de presque toutes les voitures pendant deux semaines et avait demandé à toutes les entreprises de fermer, pour faire redescendre le niveau de pollution pour que tout le monde puisse profiter de Beijing. C’est donc pour ça qu’il n’y avait pas beaucoup de voitures, et que ça ne nous paraissait pas trop pollué. En temps normal à Beijing les voitures ont le droit de rouler un jour sur deux par alternance, selon les plaques d’immatriculation.

 


Nous avons pu voir aussi, dans les centres commerciaux et les temples, leurs défilés en tout genre et la fameuse danse du lion : c’était super on a vraiment aimé ça. Nous sommes également allés au Temple of Earth Park où se trouve un genre de fête foraine et de nombreuses animations pour le nouvel an. C’est vraiment le lieu où tous les ans à Beijing se tient le carnaval à l’occasion des vacances du nouvel an.


Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi la première fois, quelques boutiques commençaient à fermer et il ne se vendait plus de tickets pour rentrer. Mais après les négociations de Zobouille, nous avons pu rentrer gratuitement. Puis le lendemain nous y sommes retournés, cette fois-ci en début d’après-midi en pensant qu’on pourrait voir plus de choses, mais en fait pas vraiment : nous nous sommes retrouvés dans une marée humaine ce qui nous a vite découragés car on ne pouvait profiter de rien. Pour le nouvel an chinois certaines petites boutiques sont fermées le jour même mais à Beijing ça reste assez animé car il y a beaucoup de touristes.


Cette année nous avons fêté l’année du singe de feu, et les décorations de la ville le montraient bien ! C’est dingue toutes les décorations qu’ils mettent à ce moment là : des lanternes rouges des singes éclairées qui font parfois jusqu’à 3 mètres, les chinois ne font pas les choses à moitié, et ça rend la ville vraiment très jolie. Ça vaut le coup de vivre tout ça en vrai !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *