Notre visite de la Cité Interdite

Nous sommes aussi allés visiter la cité interdite bien sûr, et la place Tiananmen, ce qui ne fut pas de tout repos, et marée humaine garantie ! Nous y sommes allés une première fois en début d’après-midi, nous sommes baladés sur la place Tian’anmen, et avons visité la porte Zhengyangmen, puis nous sommes entrés dans la cité interdite. Nous nous sommes promenés dans les jardins puis nous avons voulu aller acheter nos billets pour pouvoir entrer dans la cité sauf que ce jour-là, ils avaient vendu trop de billets, et nous n’avons donc pas pu en avoir. Nous avons croisé un monsieur qui nous a proposé de nous vendre les deux à 300 yuan alors qu’ils ne valent que 80 yuan… nous avons donc refusé, et sommes repartis en n’ayant visité que les jardins. Un peu déçus, nous nous sommes dit qu’on retenterait le lendemain en y allant plus tôt cette fois-ci. Le lendemain nous avons donc réussi à obtenir nos places pour cette fameuse cité interdite, et nous avons donc commencé la visite. Nous avons trouvé que ce lieu très visité n’était pas très entretenu, et que les chinois et leur manière de tout toucher abimaient vraiment la cité et ses décors, ce qui est dommage ! Ce qui explique qu’on ne puisse rentrer dans aucun lieu où se trouve les trônes des empereurs : du coup ils sont tous entassés devant les rambardes, il faut réellement jouer des coudes pour pouvoir voir quelque chose !

Ce que nous avons le plus apprécié dans cette visite c’est la galerie des trésors où il faut payer 10 yuan de plus pour entrer, mais ça vaut vraiment le coup. On peut y admirer des bijoux, des couronnes, des tenues, des sculptures… c’est à cet endroit qu’on peut vraiment voir les objets qui servirent dans l’histoire de la cité. La cité interdite est un lieu très réputé, et aucun chinois qui passe à Pékin ne manque de la visiter. Son histoire remonte à très longtemps, au moment de l’ancienne chine. Elle fut construite entre 1406 et 1420, et comme je le disais dans l’article précédent, elle fut construite par l’empereur Yongle. Elle employa plus de 1 million d’ouvriers pour sa construction et a pu voir passer 14 empereurs de la dynastie Ming jusqu’au dernier qui se pendit sur la colline de charbon à cause de la révolution paysanne et l’invasion de celle-ci par Li Zicheng. Elle vit alors pour la première fois en Chine s’installer la dynastie Qing dont 10 empereurs vont se succéder, dans un palais déjà construit.

C’est donc après des conflits franco-britanniques qu’elle cessa d’être le centre politique de la Chine. C’est aussi un lieu très connu car le film « le Dernier Empereur » a été tourné dans cette cité, donc vous l’avez déjà surement vue sur les écrans.

Après la visite de la cité interdite nous sommes allés sur la colline de charbon pour pouvoir admirer la vue qu’elle offre sur la cité interdite et Beijing, mais la pollution nous a un peu gâché nos photos… c’est comme ça à Pékin, puis on ne va pas se plaindre parce qu’il y a des jours où c’est pire.

Le parc de la colline de charbon est un parc très sympa pour s’y balader : on y croise comme souvent dans les parcs chinois des personnes en train de pratiquer leur loisir. Et pendant notre balade, nous avons pu regarder un groupe de personnes âgées jouer au diabolo ; ils en faisaient très bien et c’était un vrai spectacle. Leur diabolo n’était pas exactement comme ceux qu’on connaît chez nous : il avait une forme de toupie en bas, du coup ils pouvaient le laisser tomber par terre et le rattraper. Plus le diabolo prend de la vitesse, plus il dégage un son qui leur permettaient d’animer un peu leur spectacle, on était vraiment impressionnés par leur maitrise et leur technique.

L’homme au diabolo, en chine il adore sa !!!

Conseil pratique :

-Armez-vous de patience, sortez vos coudes, allez-y plutôt le matin il y toujours un peu moins de monde. Elle est accessible à pied depuis le centre de Pékin, 20 minutes aller et 40 min pour le retour. L’entrée de la cité interdite se fait par la porte sud et coute 40 yuan par personne, et 10 yuan pour la salle des trésors, pour les jardins c’est 3 yuan pour chacun. Nous n’avons pas pris le guide audio mais il nous semble qu’il était environ 40 yuan. Nous vous conseillons, en sortant de la citée interdite par la porte nord, de monter sur la colline de charbon qui se trouve juste en face et qui ne coute que 2 yuan par personne et n’est pas très difficile à monter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *